Extraits des mots d’ouverture des rencontres

Jeudi 17 octobre 2019 au CRR de Lille

Ces rencontres sont non seulement pour les MI mais pour tous les professionnels et acteurs de la musique de la danse et du théâtre, tous ces professionnels, enseignants et artistes, qui se mettent au service de l’éducation. Je souhaite pour vous tous que ce soit l’occasion de beaux échanges, de belles découvertes et que le réseau de l’éducation artistique sorte renforcé et toujours plus collaboratif. S’il vous reste un peu de temps, c’est aussi l’occasion de vous balader dans notre métropole, vous avez déjà dû voir ces créatures mexicaines un peu fantastiques qui hantent nos rues. Ces installations sont les témoins des métamorphoses urbaines, installées à l’occasion de la 5ème saison de Lille 3000 sur le thème de l’Eldorado. Chaque homme, où qu’il soit, quel qu’il soit, a son eldorado. C’est l’occasion, à travers l’art et la culture contemporains, d’ici et d’ailleurs, comme à travers vos rencontres, de se poser des questions sur ce qu’est l’homme, ce qui l’anime et ce vers quoi il tend.

Je vous souhaite de passer un bon moment dans notre métropole de Lille et à Tourcoing, je vous souhaite d’avoir des échanges construits et finalement de mettre en valeur, de faire avancer les démarches de l’éducation musicale dans notre région et bien au-delà.

Françoise ROUGERIE GIRARDIN : Conseillère municipale de Lille, déléguée à l’éducation artistique,
Membre de la FNCC (Fédération Nationale des Collectivités territoriales pour la Culture),
Membre de l’HCEAC (Haut Conseil de l’Éducation Artistique et Culturelle)

Je félicite vraiment les organisateurs d’avoir rassemblé autant de monde, ça prouve à quel point vous avez besoin de vous rencontrer, d’échanger sur vos pratiques et de faire réseau. Au CNFPT (Centre National de la Fonction Publique Territoriale), notre objectif principal et d’accompagner les employeurs territoriaux par le développement des compétences de leurs agents, de TOUS leurs agents. Pour nous il est plus facile de former des agents administratifs, des agents techniques, des métiers que nous connaissons bien. Tout l’enjeu, pour accompagner les publics, les agents, les employeurs, est d’aller chercher, de mieux identifier, les métiers qui font la diversité – et la richesse – de la Fonction Publique Territoriale. Les rencontres d’aujourd’hui sont un moyen pour vous de mieux vous connaître, et c’est aussi un moyen pour nous de mieux vous connaître pour qu’on puisse ensuite mieux répondre à vos besoins. On va laisser passer le temps des travaux, les collaborateurs du CNFPT présents vont avoir les oreilles grandes ouvertes sur ce que vous allez dire, sur ce que vous allez souhaiter, ce que vous allez critiquer, pour qu’ensuite, dans le Nord-Pas-de-Calais mais aussi sur le plan national, le CNFPT puisse faire évoluer l’offre de formation à votre destination.

Élisa LOOSFELD : Directrice du CNFPT Nord-Pas-de-Calais

En tant que Directeur de Conservatoire, je suis très reconnaissant envers les MI et, si l’appellation n’est pas contrôlée, envers les comédiens et les danseurs intervenants, qui à travers leur mission d’éducation artistique et culturelle, rendent sensible aux enfants la valeur de l’art et de la culture. Je suis reconnaissant envers le monde des intervenants en milieu scolaire parce qu’on ne peut demander à quiconque de pratiquer une discipline artistique sans au préalable avoir appris à la désirer. Là aussi, les conservatoires sont largement redevables de vos actions, du renouvellement et de l’élargissement de leurs publics. Ces interventions en dehors de l’établissement ont été pendant longtemps des missions sinon accessoires, du moins secondaires, pour les conservatoires. Dorénavant on peut dire que l’enseignement spécialisé fait partie d’un cadre général qu’on appelle EAC, ça change évidemment beaucoup de choses dans la philosophie et l’approche qu’on peut avoir du sujet qui nous réunit ces 4 journées ! Je place à égale importance l’enseignement spécialisé et l’action culturelle qui, toutes, sont portées par des équipes croisées et solidaires, professeurs des conservatoires et intervenants en milieu scolaire. C’est ce qui permet à mon sens aux conservatoires d’être perçus comme détenteurs d’un bien commun.

Joël DOUSSARD : Directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de Lille

Je suis très heureux de voir tout ce monde rassemblé ici : MI en premier lieu, mais aussi vos interlocuteurs sur le terrain, nos partenaires institutionnels. Je suis particulièrement heureux de voir que nous constituons un réseau de militants pour que cette « EAC pour tous » soit une réalité. Ensemble, Conseil National des CFMI et FNAMI, nous avons déjà plusieurs collaborations à notre actif dont la rédaction du « référentiel métier du MI » qui a associé de nombreux partenaires. De ce document ressort l’excellence du MI, la pertinence de son travail sur les territoires, le fait que c’est LE professionnel aujourd’hui le plus à même de créer du lien entre tous les partenaires : les enseignants, les écoles, les conservatoires, les associations, etc. pour que les actions d’EAC soient vraiment pertinentes. Mais ne nous voilons pas la face, il y a de nombreux problèmes qui subsistent, ce métier n’a pas la reconnaissance qu’il mérite. Gageons que ces rencontres soient une réussite et qu’elles mettent le métier de MI en avant, de façon à ce qu’il soit encore mieux reconnu, et à ce que sur les territoires le travail en partenariat gagne encore en pertinence.

Jean JELTSCH : Directeur du CFMI de Lille, Président du Conseil des CFMI

Auteur de l’article : Julie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *